.

Aigues-Mortes affiche cinq étoiles

Anduze:1 Aigues-Mortes:2

 

Ils ont ramené la coupe à la maison. Un court trajet de 7 km entre les salins qui a débuté au stade du Grau-du-Roi avant de s'achever devant les remparts d'Aigues-Mortes. Jeudi, le club salinier a remporter la cinquième coupe Gard-Lozère de son histoire. La touche finale d'une saison déjà couronnée d'un titre en Régional 1 dans un championnat où il a survolé son sujet. Pourtant dans cette finale, tout n'a pas été aussi simple qu'en championnat, mais Aigues-Mortes a su imprimer sa marque de fabrique: une défense de fer et une efficacité redoutable. Les partenaires de Bileck prenaient d'abord le contrôle de la partie en jouant haut pour géner les relances de leurs adversaires. Adell et Martell, très actifs donnaient le tournis aux défenseurs anduziens et sur une incursion du second, Ba Aboul taclait dans la surface. L'ancien nîmois, Grégory Adellprenait ses responsabilités pour convertir le penalty, contesté et contestable (0-1, 27è).

On pensait alors que la partie s'emballait lorsque Ba Abdoul avait l'opportunité de se racheter quelques minutes plus tard sur un coup franc de Vidal, mais sa tête heurtait le poteau de Chamard (30è). La frappe de Jabarri trop croisé sonnait comme un deuxième avertissement (45)è. Il n'y en avait pas de troisième. Au retour de la pause, Falaq lançait Vergoz qui lobait astucieusement Chamard (1-1, 51è). Anduze avait à peine le temps de savourer que les Aigues-Mortais reprenaient les devants d'une reprise hasardeuse du genou de MarteDescamps (1-2, 55è). Un pénalty provoqué et un but pour Martellqui était l'homme de ette finale. Une efficacité qui avait refroidi les Cévenols. De nouveau menés, ces derniers poussaient mais manquaient à plusieurs reprises de lucidité devant les cages. Les saliniers avaient les opportunités de metre fin au suspense mais eux aussi manquaient d'adresse. Qu'importe leur but était atteint.

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Sporting Club Anduzien