Sporting Club Anduzien
Sporting Club Anduzien

La victoire du football gardois

Nîmes s'est logiquement qualifié dans le derby entre les deux derniers clubs du département en lice.

ANDUZE (R2): 1 NÎMES (L2): 3

 

Habitué aux exploits, le stade Pibarot s'était paré de son plus beau costume pour une nouvelle rencontre de gala. Cette fois-ci, ce n'était pas Alès qui offrait une nouvelle épopée au peuple cévenol mais son voisin anduzien ( 3500 habitants). Dans ce derby gardois de bon niveau et pas si déséquilibré, malgré les cinq divisions d'écart, le grand vainqueur est indéniablement le football gardois qui a vu s'affronter ses deux derniers représentants. Avec la titularisation du jeune gardien Rabouille enraison d'une douleur à la main de Valette, avec Bobichon côté droit de l'habituel 4-2-4

mais sans Boscagli préservé après une béquille à l'entraînement, Nîmes n'avait pas pour autant négligé son adversaire. Opposé à un bloc compact et solidaire, le pensonnaire de L2 contournait l'obstacle par les côtés pour trouver la brèche. Servi par Paquiez, Vlachodimos tentait sa chance à l'entrée de la surface et était tout heureux de voir son tir détourné par Affitou (0-1, 13è). Même si Anduze produisait du jeu, la formation de Blaquart se procurait des occasions. Sur une frappe puissante aux 18m de Valls, Gueye repoussait des poings (19è). Ce n'était que partie remise pour le milieu nîmois. Sur une erreur de relance de Si Said dans les pieds de Vlachodimos, le Grec servait Valls qui concluait d'un lob davant Gueye ( 0-2, 24è). Un break qui avait le mérite de réveiller les Anduziens: ils évoluaient plus haut et imposaient un défi physique jusque là absent. Le club de R2 s'offrait une première occasion franche sur corner et une combinaison qui voyait Si Said frapper croisé obligeant Rabouille à sa première parade (29è). Nîmes n'allait pas avoir un second avertissement. Sur un contre Khaldi butait sur Rabouille mais le remuant Grousset avait bien suivi pour expédier le ballon dans la lucarne (1-2, 34è). Pibarot vibrait pour revigorer des Anduziens en quête d'un exploit. Sur un pressing de Khaldi, Rabouille se déchirait avant que le milieu cévenol ne tergiverse permettant au gardien de se rattrapper (43è). Certainement le tournant du match car ce fut finalement la seule occasion d'égaliser. La réaction des bleus d'un jour intervenait sur un coup franc de Savanier repris par Briançon (45è) puis sur une volée d'Alioui mais en bon meneur de défense Papa Gueye était à la parade. Une souflante de l'entraîneur adjoint Arpinon à la mi-temps et Nîmes maitrisait sans grande difficulté le deuxième acte. Décalé par Valls, Despres manquait le cadre au point de pénalty (47è). Anduze baissait de rythme et se scindait en deux pour tenter de revenir. En vain. Tout juste rentré, Bozok décalait Valls dans la surface qui trompait Gueye d'une frappe croisée (78è, 1-3). Qu'importe le score , petits et grands sortaient tous victorieux de cette belle fête.

 

Les autres résultats

Les seniors D3, bien en jambes depuis trois rencontres ont largement dominé leurs voisins de Canaules et se sont imposés sur le score de 9 à 0. Cela leur permet de se placer dans la première partie de tableau.

Les U17 ont partagé les points avec La Grand Combe: 1 à 1 ainsi que les U15A à Rodihan: 2 à 2. Les U15B se sont imposés 4 à 0 à Calvisson, tout comme les U13A à St Christol 6 à 1 et les U13B face au Vigan 3 à 1. Bonne tenue des diverses formations des plus jeunes sur leur plateau respectif.

 

Le week-end du Sporting.

Samedi à 10h30, les U8/U9 évolueront à Coutach, les U11 à La Grand Combe et St Christol, les U10/U11 à la Régordane et les U13 à Alès. A 14h, les U9 se déplaceront à Vézénobres, les U7 à Cardet et les U6/U7 à Alès. A 14h30, pour le compte de la Coupe de l'Occitanie, les U15 accueilleront Lattes.

Dimanche à 15h, les seniors R2 retrouveront leur championnat avec un nouveau derby à Rousson, actuel dauphin de la poule.

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Sporting Club Anduzien