Sporting Club Anduzien
Sporting Club Anduzien

Coupe de France/ 7 è tour/Le club gardois qualifié à domicile

Anduze ne s'arrête plus

Les Cévenols ont ouvert le score très tôt, puis ont souffert. Mais ça passe!

 

Anduze: 2 Aubenas ASSAF: 0

Stade de Langlas. Mi-temps: 1-0.

Pelouse moyenne. Temps clément. Spectateurs: environ 800

Buts pour Anduze: Grousset (2è), Ba (84è)

Anduze: Papa Gueye, Guenoune, Affitou, Ba, Ahaizoune 5Parrot 64è), El Ouadghiri, Vidal, Lamothe (Baldy 86è), Khaldi, Courtine ( Si Said 77è) Grousset.

Aubenas: Souche, Tran Thi (Roche 77è), Hugon, Chaussignand, Sugier, Gomez, Settouf (Bonnet 46è), Imbert, Kouafi, Gaillard (Granier 62è), Lebyedh.

 

Il n'y a plus que 108 clubs qui peuvent remporter la coupe de France 2018. Dont celui d'Anduze, commune de 3400 habitants. Le SCA pulvérise son record dans l'épreuve cette saison: depuis sa créatio en 1930, il n'avait jamais dépassé le 5è tour. Le voilà au 8è, après deux exploits contre Sète (N2), St Clément (leader de R1) et une qualification hier après midi contre Aubenas, 5è de R2 en ligue Auvergne Rhône Alpes.

Je suis très fier, mes joueurs se sont surpassés, ils se sont surpassés, appréciait l'entraîneur cévenol Stéphane Saurat, qui n'en est pas à son coup d'essai en Coupe (un 16è avec Mende en 2013). En ouvrant le score très tôt, le sénario était parfait pour nous. Les 800 spectateurs n'étaient pas encore tous assis quand son avant-centre, Grousset, a frappé au bout de 70 secondes, servi par Lamothe (1-0,2è). « C'est mon meilleur passeur, souriait le buteur. Sur les trois dernier matchs, c'est lui qui me fait marquer! Bien rentrer dans la rencontre nous a libérés, même si on a peiné en 2è mi-temps. » Si le Petit Poucet Gardois a survolé la 1ère période – on se demande encore comment il ne menait que 1 à 0 à la pause - il a été dominé en seconde. « On a beaucoup de regrets, car on prend un but d'entrée alors qu'on avait tout fait pour bien préparé ce rendez-vous, pestait le coach ardéchois Jean Arcis. On a réagi après le repos, on a poussé, on mérite de marquer, mais on est tombé sur très bon gardien. .» Papa Gueye a sauvé les siens sur des tentatives de Granier (74è), Bonnet (75è), avant d'être suppléé sur sa ligne par Khaldi (77è). Les Cévenols ont bien failli regretter leurs opportunités des 45 premières minutes, comme ce superbe coup-franc de Ba sur la traversale (27è) et cette reprise de Khaldi sorti par Souche (43è). Mais tout est bien qui finit bien, et Ba a plié l'affaire sur un pénalty (2 – 0, 84è) après que Si Said a été déséquilibré sur un contre. Le SC Anduzien n'a pas fini d'écrire son histoire

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Sporting Club Anduzien